Que retenir de l’assurance emprunteur ?

Que retenir de l’assurance emprunteur ?

Pour le financement d’un projet (acquisition d’une résidence, d’une voiture, etc.), beaucoup sont à la recherche d’un emprunteur. L’assurance-emprunteur est la structure la plus indiquée. Ainsi, pour lever les points d’ombres quant à la notion d’assurance emprunteur, le présent article nous renseigne.

L’assurance-emprunteur : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance emprunteur se différencie des autres types d’assurances, car elle garantit le remboursement de tout ou partie d’un crédit en cas de survenance d’un événement. Ainsi, ce remboursement est fait par rapport aux échéances de remboursement d’un prêt, d’un capital restant dû.

Tandis que les évènements qui entraînent un remboursement des échéances sont :

  • Le décès ;
  • La perte totale et définitive d’autonomie ;
  • L’invalidité permanente ;
  • La perte d’emploi ;
  • L’incapacité temporaire de travail (ITT).

Comment jouir d’une assurance-emprunteur ?

Pour jouir d’une telle assurance-emprunteur, la première des choses à faire est de remplir un questionnaire de santé. Ensuite, en fonction des réponses, la compagnie d’assurance pourra déterminer si elle peut rembourser tout ou partie du crédit, ou s’il faut augmenter ses tarifs.

Toutefois, si certaines conditions sont remplies, une loi récente (1er Juin 2022) empêche l’assureur de demander des informations relatives à l’état de santé. Au titre des conditions, il faut distinguer :

  • La part du client qui est assurée ne doit pas excéder 200 000 euros ;
  • La date d’échéance de remboursement du crédit ne doit pas excéder votre 60e anniversaire.

Par ailleurs, lorsque les conditions ci-dessus sont respectées, l’assureur ne peut réclamer aucun examen médical. Il faut dire que cette règle reste une exception pour certaines compagnies d’assurance qui dépendent du code de la mutualité.

Vous aimerez aussi...