Les Sources de l'Info ... pour un développement humain durable
Les Sources de l'Info ... l'Information est nôtre, l'Opinion est vôtre ............ ".Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays"... JFK




Vers les Organisations Internationales



Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Patrimoine, les métiers



A- Les professionnels du patrimoine
Exerçant dans les services de l'Etat et des collectivités territoriales, dans les entreprises privées ou à titre libéral, dans le cadre d'associations, on peut regrouper ces professionnels dans de grandes familles de métiers, en fonction de leur formation initiale et de leurs missions spécifiques, et malgré cela, certaines formations se chevauchent ou certaines missions relèvent simultanément de plusieurs de ces champs. Ces grandes familles sont au nombre de huit :
- les archéologues
- les historiens
- les ethnologues
- les architectes et les urbanistes
- les paysagistes
- les artisans spécialisés
- les gestionnaires
- les animateurs
1- Les personnels de l’Etat
Les corps administratifs : administrateurs civils, attachés d’administration centrale, secrétaires administratifs, adjoints.
Les conservateurs du patrimoine : les conservateurs du patrimoine exercent des
responsabilités scientifiques et techniques visant à étudier, classer, conserver, entretenir,
mettre en valeur et faire connaître le patrimoine. Le corps des conservateurs du patrimoine est constitué d'autant de spécialités que de domaines disciplinaires spécifiques au sein du ministère de la Culture et de la Communication :
- Archéologie : il se consacre à l’inventaire, à l’étude, à la protection, à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine archéologique français.
[b- Archives ]b : il assure la collecte du patrimoine archiviste français, fruit de l’activité des personnes et des services. Il inventorie, fait connaître et met à disposition du public cet ensemble de documents de toute nature qui contribue à écrire l’Histoire.
- Monuments historiques et inventaire : il recense, étudie, fait découvrir et contribue à protéger le patrimoine des régions françaises, notamment par des enquêtes de terrain dont les résultats constituent une importante documentation sur l’architecture et les arts français.
- Musées : il est chargé de l’inventaire, de l’étude, de la présentation et de l’enrichissement des collections dont il a la garde. .
- Patrimoine scientifique, technique et naturel : exerce les missions liées à la conservation, l'étude, l'enrichissement, la mise en valeur et la diffusion des collections dont il est responsable, notamment dans les muséums d'histoire naturelle, musées de science ou centres de culture scientifique et technique.
Les architectes spécialisés
- Les architectes et urbanistes de l’Etat (AUE)
- Les architectes en chefs de monuments historiques (ACMH)
Les personnels de recherche
- Ingénieur de recherche
- Ingénieur d’étude
- Assistant ingénieur de recherche
- Technicien de recherche
- Chargé d’études documentaires (CED)
- Secrétaire de documentation
- Photographe filière métiers d’art
- Ingénieur des services culturels et du patrimoine
- Chef de travaux d’art
- Maître ouvrier d’art
- Technicien d’art
- Technicien des services culturels
- Technicien des services culturels spécialité « bâtiments de France »
- Adjoint administratif de la filière des bâtiments de France
- Technicien des services culturels spécialité « maintenance »
- Agent technique d’accueil, de surveillance et de magasinage

2- Les personnels des collectivités territoriales
- Conservateur territorial du patrimoine, les « spécialités » sont les mêmes que celles du corps Etat.
- Attaché territorial de conservation du patrimoine, spécialité archéologie ou inventaire
du conservateur.
- Animateur territorial qualifié de conservation du patrimoine
- Animateur de l’architecture et du patrimoine dans les Villes et Pays d’art et d’histoire
- Guide-conférencier des Villes et Pays d’art et d’histoire

3- Les filières professionnelles dans le secteur libéral
L’architecte du patrimoine : titre adopté par les architectes diplômés de l'Ecole de Chaillot. Cette spécialisation confère une compétence particulière pour intervenir sur les édifices anciens, protégés ou non
Les entreprises et artisans spécialisés dans l’intervention sur les monuments historiques : affiliées au Groupement des entreprises des monuments historiques (GMH) ou au sein de la Confédération des artisans et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB). Elles conjuguent les talents d'artisans qualifiés: tailleurs de pierre, vitraillistes, maîtres verriers, charpentiers, céramistes, ferronniers, doreurs, sculpteurs, plâtriers, maçons, carreleurs, couvreurs, serruriers, métalliers, etc. Un bac professionnel de technicien du patrimoine bâti sera proposé aux lycéens dès la rentrée 2008 pour répondre aux besoins en personnel hautement qualifié dans le domaine de la restauration du patrimoine architectural.
Le restaurateur du patrimoine : a la responsabilité d’intervenir sur la matière des oeuvres et des objets ayant une valeur patrimoniale. Ce métier mobilise des connaissances très diversifiées allant de la culture historique à la chimie des matériaux, de la connaissance des techniques anciennes à la maîtrise des technologies les plus modernes telles que le laser. Il recouvre les domaines de la peinture, des arts textiles, des arts graphiques, du livre, de la photographie, du cinéma, de la sculpture, etc.

B- Les formations spécialisées dispensées par le ministère de la Culture et de la Communication
- L’Institut national du patrimoine
- L'Ecole de Chaillot intégrée à la Cité de l'architecture et du patrimoine.

C- Exemples de métiers liés aux monuments historiques
L'archéologue : s’attache à reconstituer l’histoire de l’humanité, des origines à nos jours, à partir des vestiges matériels qui ont subsisté. Fondée sur l’étude des objets et des traces laissés dans le sol par les différentes occupations humaines, l’archéologie appelle la collaboration de nombreuses disciplines scientifiques, complémentaires les unes des autres.
Les restaurateurs de peintures murales: doivent connaître les différents procédés de construction selon les époques et les régions, les produits chimiques adaptés à chaque matériau, les techniques de consolidation et, pour chaque type de restauration, choisir les principes les mieux adaptés.
Maçons et sculpteurs : travaillent ensemble la restauration - de la colonnade de pierre de l'hôtel de la Marine, place de la Concorde, par exemple - pour nettoyer et réparer les pierres à conserver ou pour fournir, appareiller les pierres de taille de remplacement dans un souci constant d'harmonisation.
Les serruriers: au-delà de la restauration des élégantes courbes d'une grille d'entrée de parc du XVIIIe siècle, assurent, lors d'un chantier de restauration, la stabilité d'ouvrages défensifs scellés dans des massifs de pierres taillées.
Les fontainiers: assurent, en particulier dans les domaines de Versailles, Marly et Saint-Cloud qui appartiennent au ministère de la Culture et de la Communication, le bon fonctionnement de tous les bassins, de tous les jets d'eau et de tous les vastes éléments de recueil, de stockage des eaux, le réseau des canalisations qui parcourent le sous-sol des jardins.
Les doreurs: ne se contentent pas d'appliquer la feuille d'or qui attirera l'oeil de tous ; ils doivent préparer les fonds qu'ils soient de bois sur un retable ou un cadre, de métal sur une statue monumentale ou une coupole, et appliquer les multiples couches préparatoires qui sont indispensables pour une bonne tenue dans le temps.
Les techniciens conseils des orgues : choisis pour leurs compétences ou leurs travaux dans le domaine des orgues conçoivent et dirigent les travaux de restauration des orgues protégés au titre des monuments historiques.
Les facteurs d'orgues: interviennent autant sur la structure porteuse de l'orgue et de sa tribune que sur l'ensemble de la machinerie et des tuyaux.
Musiciens, ébénistes et charpentiers, ils doivent aussi savoir restaurer ou remplacer à bon escient les cuirs des soufflets et l'étain ou le plomb de tous les tuyaux.
Les maîtres-verriers: sont chargés de restaurer les vitraux des monuments historiques.
Selon l'époque du panneau à réparer selon la composition et la technique de fabrication du verre différents procédés seront utilisés pour préserver les éléments authentiques.
L'inventaire général du patrimoine culturel
Les services chargés de la conduite de l’inventaire général du patrimoine culturel sont désormais sous l'autorité des conseils régionaux. Le large champ d'investigation de l'Inventaire général nécessite la mise en place d'équipes pluridisciplinaires associant une grande variété de métiers hautement qualifiés : historiens, historiens de l'art et des sciences, architectes, photographes, dessinateursgraphistes, informaticiens et développeurs informatiques, cartographes, documentalistes.
L'ethnologie: se propose d’étudier l’homme dans sa dimension matérielle, mais aussi sociale et culturelle. L’ethnologue prend en compte la totalité des activités humaines à
un moment donné : usages, identités, savoir-faire, métiers et techniques, habitat, littérature orale, relations familiales, sociales et professionnelles, structuration politique, représentations.
Vendredi 29 Juillet 2011
Les Sources de l'Info


Dans la même rubrique (pour afficher tous les résumés, cliquez sur le titre grisé du chapitre au-dessus du titre)

Chema Madoz - 03/12/2015

EN ÉCHO - 16/09/2015

1 2 3