Les Sources de l'Info ... pour un développement humain durable
Les Sources de l'Info ... l'Information est nôtre, l'Opinion est vôtre ............ ".Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays"... JFK




Vers les Organisations Internationales



Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

« Le vol MH370 de la Malaysia Airways ne répond plus » par Morbraz



« Le vol MH370 de la Malaysia Airways ne répond plus » par Morbraz
Mais que s’est-il passé sur ce vol MH370 de la compagnie Malaisienne un sale jour de mars 2014 ? Les hypothèses fusent et trois ans plus tard, le mystère reste entier. Disparu dans l’océan indien avec à son bord 239 personnes dont 4 Français, le Boeing 777 reste introuvable. Si ce n’est que plusieurs débris se sont échoués à La Réunion en 2015 puis au Mozambique ; et qu’un autre appareil de la Malaysia Airways a été descendu quatre mois plus tard en Ukraine.
Les hypothèses vont donc bon train : prise d’otages, accident, acte terroriste, missiles américains…
Pour le breton de Carnac Morbarz, une seule tient la route, celle d’un détournement par des intégristes islamistes. Faute de preuves tangibles (mais en existera-t-il un jour ?) et afin d’éviter un procès coûteux, l’auteur a choisi la voie du roman policier pour défendre sa thèse. Une thèse partagée par au moins une des familles françaises des victimes.
Et comme dans un bon roman d’espionnage, on va suivre l’enquête (très bien ficelée d’ailleurs) de SAR Marko Hohenlingen, véritable Altesse Royale et vrai « barbouse » à la solde de la CIA pour entretenir son château en Autriche. Toute ressemblance avec Malko Linge de Gérard de Villiers n’est bien sûr que fortuite. Cependant, l’important est ailleurs.
C’est le développement de la thèse défendue par l’auteur, celle d’un détournement de l’avion par des islamistes avec atterrissage sur une ile Philippine disposant d’une piste construite par l’armée japonaise pendant la seconde guerre mondiale. Pourquoi pas.
Mais là où c’est plus étonnant, c’est que parmi les passagers survivants figurent une vingtaine de chinois, salariés d’une firme américaine se rendant à Pékin, destination - théoriquement finale - du vol. Et là on tient l’alibi des preneurs d’otages : faire chanter le gouvernement chinois. Au final : américains, chinois, assureurs et compagnie aérienne sont d’accord pour ne jamais retrouver l’avion. Qu’en pense Boeing ?
Si la plume de Morbarz nous embarque véritablement dans cette quête de la « vérité », il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit que d’une hypothèse. Certes, terriblement plausible au fil des pages. Et c’est là l’autre talent de l’écrivain breton : arriver à nous convaincre.

« Le vol MH370 de la Malaysia Airways ne répond plus » par Morbraz

Editions Jean Picollec, 268 p, 18€

Mercredi 21 Juin 2017
Les Sources de l'Info


Dans la même rubrique (pour afficher tous les résumés, cliquez sur le titre grisé du chapitre au-dessus du titre)

BREXIT ! - 20/06/2016

" UNE IMAGE MOLLE " - 25/01/2012

1 2

Nouveau commentaire :

Il vous est possible d'apporter votre point de vue. Vous devez cependant obligatoirement respecter les règles d'usage classique