Les Sources de l'Info ... pour un développement humain durable
Les Sources de l'Info ... l'Information est nôtre, l'Opinion est vôtre ............ ".Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays"... JFK




Vers les Organisations Internationales



Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

« Intelligentsia, entre France et Russie, archives inédites du XXe siècle »

Exposition



Pour la première fois depuis l'effondrement du Bloc soviétique une exposition offre le bilan des échanges intellectuels franco-russes. Malgré des bouleversements historiques majeurs, les contacts n'ont jamais cessé de 1917 à 1991. Fruit de la collaboration entre les deux pays dans la cadre de « L'année France-Russie 2012, langues et littératures », l'exposition réunit plus de trois cents pièces bénéficiant de l'ouverture exceptionnelle des archives de la Fédération de Russie et de l'accès à des fonds méconnus en France. Ces regards croisés éclairent d'une façon novatrice un siècle mouvementé marqué par des idéologies antagonistes. Accumulations pléthoriques ou reliquats parcellaires, les archives sont un reflet – parfois déformé et déformant - de ce XXème siècle douloureux et meurtrier, mais aussi marqué par une intense effervescence créatrice. Il ne s'agit pas de rassembler des pièces à conviction au tribunal de l'histoire : l'archive exposée ne juge pas, elle informe, étonne, émeut et interroge. Le document brut peut être lu entre les lignes. Réunis en un palimpseste hétéroclite et fascinant, correspondances, journaux intimes, manuscrits, photographies, films, éditions originales, dessins, rapports, dossiers, actes juridiques, coupures de presse, objets personnels racontent une histoire à la fois intime et publique, officielle et non-officielle. Ces documents évoquent des destins singuliers : émigrés ayant fui la révolution bolchévique, compagnons de route séduits par l'utopie révolutionnaire, dissidents de l'ère brejnévienne, intellectuels français revenus de leurs illusions. Ils permettent de retrouver les œuvres et personnalités de Kessel, Bounine, Berberova, Tsvetaeva, Gontcharova, Sarraute, Barbusse, Gide, Sartre, Rousset, Aragon, Troyat, Picasso, Pasternak, Kozovoï ou Soljenitsyne

-> L'exposition sur "France - Russie 2012"
Exposition du 28 novembre au 11 janvier
Du mardi au dimanche 13h >19h - Fermeture les 25 décembre et 1er janvier - Entrée libre
École nationale supérieure des beaux-arts
Galeries d'exposition, rez-de-chaussée
13, quai Malaquais 75006 Paris

et à lire : "Cousu de fil rouge"
Voyages des intellectuels français en Union soviétique – 150 documents inédits des Archives russes
Paris, CNRS Editions, collection « Mondes russes », 2011
Edité par Sophie Coeuré, Rachel Mazuy, Galina Kuznestova, Elena Aniskina

En 1936 paraît à Paris le Retour d’URSS d’André Gide. La controverse retentissante déclenchée par l’ouvrage fait émerger l’une des énigmes de la vie politique et culturelle française au xxe siècle : la mode des voyages en Union soviétique.
Des années 1920 aux années 1980, cédant pour la plupart à lafascination pour la révolution d’Octobre, souhaitant pour d’autres prouver l’échec des Soviets, écrivains, journalistes, artistes mais aussi architectes, instituteurs ou étudiants font le « pèlerinage à Moscou ». Henri Barbusse, Romain Rolland, André Malraux, Louis Aragon, André Gide, Jean Renoir, Jean Effel… contribuent à bâtir un mythe politique et littéraire.
Vingt ans après la disparition de l’URSS, les archives parlent et permettent d’entrer enfin au coeur de la fabrication de l’utopie communiste. Comment l’administration et les dirigeants soviétiques préparaient-ils les voyages ? Comment fonctionnait le fameux « Intourist » ? Comment les voyageurs étaient-ils accueillis, guidés, incités à écrire au retour un récit le plus favorable possible ? Quel fut le destin, parfois tragique, de leurs accompagnateurs ? Des rapports des interprètes aux menus des dîners officiels, des instructions des ambassadeurs aux souhaits des visiteurs, ces documents inédits permettent de mieux comprendre les logiques et les ambiguïtés de l’engagement des intellectuels face au modèle soviétique et au communisme.
Vendredi 23 Novembre 2012
Les Sources de l'Info


Dans la même rubrique (pour afficher tous les résumés, cliquez sur le titre grisé du chapitre au-dessus du titre)

Chema Madoz - 03/12/2015

EN ÉCHO - 16/09/2015

1 2 3