Les Sources de l'Info ... pour un développement humain durable
Les Sources de l'Info ... l'Information est nôtre, l'Opinion est vôtre ............ ".Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays"... JFK




Vers les Organisations Internationales



Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Hongrie, la facture du mensonge politique



Sénat, Rapport d'information n° 403 (2005-2006)

Hongrie, la facture du mensonge politique
"Des multiples contacts particulièrement riches d'enseignements prévus au programme de la visite comme des notes de travail qui ont été fournies par l'Ambassade et la mission économique à votre rapporteur général pour la préparation des entretiens, il ressort que la situation actuelle peut s'interpréter à partir d'un double constat.
La première idée directrice, qui sous-tend notamment l'appréciation des relations bilatérales avec la France, est que la Hongrie est un pays dans lequel, en dépit d'une apparence apaisée, les blessures de l'histoire ne se sont pas encore vraiment refermées.
L'autre axe, à côté de la présence de l'histoire, qui structure les développements du présent rapport, est que la Hongrie est un cas d'école pour illustrer l'interdépendance entre sphère réelle et sphère financière : on voit comment un pays peut « déraper » par suite d'un manque de rigueur sur le plan financier en dépit de performances macroéconomiques « réelles » non négligeables.

A avoir voulu bénéficier trop vite des fruits de son entrée dans l'Union européenne - et trouver sa récompense trop tôt pour ses efforts de mise à niveau -, ce pays est aujourd'hui « plombé » par les déséquilibres de ses finances publiques qui non seulement lui imposent une cure d'austérité mais le rendent vulnérable à des risques de crise financière ou à de simples secousses monétaires toujours possibles : ainsi, les Hongrois vont-il devoir payer la facture d'une politique du fil de l'eau et du mensonge politique. On ne peut que déplorer d'autant plus que le peuple hongrois, victime à plusieurs reprises des cruels événements du XXème siècle, a été celui qui a eu, en 1956, le premier du glacis soviétique, le courage de se lever en masse contre le totalitarisme...."

voir le rapport du Sénat
Mercredi 13 Mars 2013
Les Sources de l'Info


Dans la même rubrique (pour afficher tous les résumés, cliquez sur le titre grisé du chapitre au-dessus du titre)
1 2